Analyse graphologique

250

Vous souhaitez mieux connaître un être aimé que vous avez perdu ?

La graphologie peut vous aider. Elle est l’étude du caractère et de la personnalité par l’écriture.

Catégories : ,

Description

Comment procéder pour une analyse graphologique?

Une simple lettre manuscrite suffit! Il vous faudra retrouver une lettre écrite par votre défunt·e et nous la faire parvenir. Celle-ci peut vous avoir été adressée à vous personnellement, ou non. Idéalement, mieux vaut une lettre récente: l’écriture évolue…

Notre graphologue l’étudiera dans son ensemble, en prenant en compte sa force, la couleur de l’encre, les lignes, la pression, l’orientation générale, et tous les petits détails qui rendent une écriture unique. Ensuite, elle vous livrera au cours d’un entretien d’une heure les résultats de son analyse, et vous dévoilera la vraie personnalité du scripteur.

Quel est l’intérêt de la graphologie?

La graphologie permet d’en savoir plus sur le caractère, les atouts, les forces, du scripteur, et sur son type d’intelligence: esprit de synthèse ou d’analyse, objectivité, clairvoyance, lucidité, sens du réel, etc…). Ces éléments permettent de mieux comprendre le·la défunt·e, et de débloquer des situations émotionnelles ou des incompréhensions afin de mieux vivre son deuil.

En quoi une analyse graphologique peut-elle vous aider?

Une étude graphologique permet de mieux comprendre une personne, son caractère, ses traits de personnalité, ses forces et ses faiblesses.

Lors d’un décès, les relations que nous avons avec le défunt·e ne sont pas forcément claires, des non-dits ne sont pas dénoués et la souffrance liée ne peut disparaitre.

Les conclusions de l’analyse graphologique permettent de mieux connaître la personne disparue, les rapports existants, le « pourquoi » des oppositions ou désaccords; et les points de divergence.

En comprenant mieux sa personnalité, on l’accepte plus facilement ainsi que les relations que l’on avait avec elle. Ainsi, les conflits existants peuvent être désamorcés, et le deuil peut être mieux vécu.

Que montre une analyse graphologique?

L’analyse graphologique met en lumière les caractéristiques psychologiques d’une personne. Elle éclaire sur la sociabilité, l’intellect, la capacité d’action. Elle définit également les aptitudes intellectuelles et relationnelles, et met à plat la personnalité et le tempérament de chacun.

Fonctionnement de l’analyse

Une analyse graphologique s’appuie sur l’étude de 150 critères répartis en 7 catégories:

  • La forme des lettres
  • Leurs dimensions
  • Le trait
  • La continuité
  • La direction
  • La vitesse
  • L’ordonnance

À ces critères s’ajoutent l’analyse du mouvement et le rythme, la structure de l’écriture, l’examen de la signature et de tous les signes.

Toutes les observations sont synthétisées, organisées, hiérarchisées, et permettent ainsi l’établissement d’une analyse complète.

La Fabrique des Adieux - Funeral planner paris france - Analyse graphologiqueHistoire de la graphologie

Si l’on devait donner une date de début à la graphologie, le XVIIème siècle l’emporterait. L’italien Camillo Baldi est le premier auteur qui traite du lien entre l’écriture et le caractère, dans son ouvrage intitulé « Du moyen de connaître les mœurs et les qualités d’un écrivain d’après ses lettres missives ». 

Au XVIIIème siècle, le théologien suisse Lavater lui emboite le pas en développant la thèse selon laquelle l’écriture manuscrite serait une voie d’expression de l’individualité humaine dans son Art de connaître les hommes par la physionomie (1775). Goethe le soutient dans cette idée.

Médecins, psychologues, professeurs d’université, dentistes: nombreux sont ceux qui ont participé à l’élaboration de cette science, aujourd’hui utilisée tant pour des motifs personnels que professionnels. Depuis 2001, la graphologie est devenue une science reconnue dont l’utilisation a été légitimée par la Commission de Normalisation de l’AFNOR avec la norme : NF X50-767.

Quid de la confidentialité des données?

L’article 226-13 du Nouveau Code Pénal tient le graphologue au secret professionnel. Aucun risque que des informations de votre proche ne soient diffusées !

« La révélation d’une information à caractère secret par une personne qui en est dépositaire soit par état ou par profession, soit en raison d’une fonction ou d’une mission temporaire, est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. »

Intégrer un texte manuscrit à un livre du souvenir

Tout comme l’odeur ou la voix, l’écriture d’une personne nous est personnelle: nous la reconnaissons facilement, et ne l’oublions jamais. C’est pourquoi nous proposons d’intégrer à des livres-souvenirs les lettres manuscrites de ceux que vous avez perdu·e.