Bienvenue dans la mort 3.0

Publié par Hélène le

Avez-vous déjà pensé à ce qu’il adviendrait de votre compte Facebook à votre décès?

Vous, non; mais Facebook, oui. C’est pourquoi vous pouvez facilement l’anticiper. 

Si Facebook vous propose 2 options, dans les faits, vous en avez au-moins trois:

  1. Faire supprimer votre compte après votre décès, ce qui implique que l’un des vôtres prévienne Facebook et envoie différents justificatifs;
  2. Transformer votre compte en « Compte de Commémoration »: idem, une personne que vous aurez officiellement désignée, prendra le contrôle de votre compte et pourra: 
  • Gérer les publications hommage sur votre profil
  • Demander la suppression de votre compte
  • Répondre à de nouvelles invitations
  • Mettre à jour votre photo de profil et de couverture

Votre passé restera inchangé, le contact légataire ne pouvant y toucher. Et surtout, il ne pourra aller farfouiller dans vos messages…

3. Et dernièrement, ne pas prévenir Facebook de votre décès et compter sur quelqu’un de confiance. Qui aura alors 2 options:

  • Supprimer simplement votre compte (mais que fera-t-il d’abord de vos données? revente, publication, caricature, ou rien… tout est possible!)
  • Faire vivre votre compte, et ça, c’est sordide ! 

Soyez prévoyant.e: prenez une décision dès maintenant – la procédure est vraiment simple.

Et sachez qu’à ce jour, Facebook n’indique pas ce que deviendra votre compte s’il n’y a aucune activité dessus pendant une longue période (disons au minimum 1 an): maintien, suppression ? Alors soyez écolo, ne saturez pas les serveurs svp, et anticipez !

La méthode à suivre

Catégories : Geek